En 2020, BATIGERE RHÔNE-ALPES a continué la mise en œuvre des actions déclinées dans son Plan Stratégique de Patrimoine validé en juin 2019 :
Mise en place d’un programme pluri annuel de modernisation des gros équipements

• 5 ascenseurs ont été modernisés au cours de l’année dans 3 résidences à Caluire, Lyon 3ème et Villeurbanne.
• Une panne intempestive sur la chaufferie de la résidence Fraissinette à Saint-Etienne nous a conduit à anticiper le changement de cet équipement.

Mise en place d’un plan d’actions de réfection de façades et de parties communes
• Les parties communes de la résidence La Tosca à Oullins ont été rénovées. Ce site a été identifié comme l’un des quatre sites prioritaires dans le cadre de la démarche Quali’HLM®. Ces travaux ont été accompagnés d’actions pédagogiques auprès des locataires pour l’occupation de ces espaces.

image pleine largeur

Intervention de modernisation d’équipements vétustes

• Les colonnes d’eau ont été changées dans la Résidence Le Beaufort à Lyon 7ème malgré l’arrêt du chantier lié à la crise sanitaire et aux nouvelles méthodes d’intervention en site occupé qui ont dû être mises en place.

image pleine largeur

• La programmation pluriannuelle de changements de chaudières et cumulus a aussi perduré au cours de cette année 2020.

L’équipe patrimoine de BATIGERE RHÔNE-ALPES a également supervisé, pour le compte de BATIGERE, les travaux de modernisation de 11 logements à Saint Jean de Maurienne pour un budget de 300 000 € TTC.

La finalisation de la CUS en 2020 a aussi été l’occasion de réaffirmer des objectifs du PSP notamment dans la recherche de perfor- mance énergétique sur le parc existant.

Trois actions phares ont donc été inscrites dans la CUS :

• Éradiquer les étiquettes F et G d’ici à 2025 : 52 logements dans le Rhône, 78 dans la Loire,

• Rénover et changer d’au moins une étiquette énergétique, 573 logements d’ici à 2025,

• Atteindre une étiquette moyenne C (150KWhEp/m2.an) en 2025.

Le plan d’action de réhabilitation a été travaillé pour programmer des interventions sur les sites les plus énergivores. 242 logements sont concernés, répartis sur 5 résidences, à savoir : Saint-Etienne – Le Bardot, Chassieu – Rue des Charpennes, Lyon 7ème – rue Grignard et rue de Bonald et Saint-Fons – rue Paul Bert. Ces sites ont été identifiés pour intégrer le Plan de Relance du Gouvernement visant à intervenir de façon massive sur les « passoires thermiques »

Evolution de l’étiquette énergie