NOTRE ACCOMPAGNEMENT TRAIT SOCIAL

INTERVIEW DE MME DIAKITE

Accompagnée par les équipes de l’association AMLI du Groupe BATIGERE – Accompagnement pour le Mieux-être et le Logement des Isolés – dans le cadre d’un projet d’une Maitrise d’Œuvre Urbaine et Sociale.

Quelles sont les raisons qui ont amené BATIGERE EN ILE-DEFRANCE à vous accompagner vers le relogement ?

J’habitais à Sevran, au dernier étage à Belle Aurore, dans un T2 avec mon mari, mes 2 enfants et j’étais enceinte du 3ème. Le gardien m’a prévenu de la démolition de mon immeuble puis il y a eu une réunion dans un bâtiment à côté, je n’ai pas pu y aller mais par la suite, ils nous ont envoyé des courriers avec leurs coordonnées. On a rempli des formulaires et ils sont passés le 4 janvier 2019 pour voir l’appartement.

Comment s’est passé cet accompagnement ?

Un jour, j’ai contacté les équipes de l’AMLI au téléphone, j’ai trouvé qu’ils étaient très à l’écoute et très aimables. Ils m’ont dit que je serai prioritaire étant donné ma situation. Quelques jours après, ils nous ont proposé un logement à Neuilly-Plaisance. Je n’ai pas voulu, je ne suis même pas allée le visiter. Après j’ai été visiter à Sevran Beaudottes, mais c’était trop loin de la gare et de l’école. Ils m’ont alors proposé un logement à Noisy le Grand. J’adore le quartier, j’ai le RER A à côté, le centre commercial, l’école… Pour le déménagement, des déménageurs sont venus voir l’appartement, ils m’ont demandé ce que je gardais, ce que je ne gardais pas… et par la suite ils m’ont ramené les cartons, les scotchs… Le 22 décembre 2020, ils ont mis les cartons dans leur camion, j’ai touché à rien, ils ont démonté les armoires et ils ont tout monté dans le nouvel appartement. Au début c’était bizarre car je connaissais bien Sevran, mais je me sens bien aussi ici, et les enfants aussi.

Quelle est la différence entre votre ancien logement et votre nouveau logement ?

Maintenant, nous avons un F4, avec tout à proximité, le bâtiment on dirait du privé, en plus il y a des miroirs par- tout. C’est un bâtiment de 7 étages (je crois qu’ils l’ont rénové il y a 2-3 ans) il y a 3 chambres, un grand salon.

Est-ce que ça vous plait ?

Super ! J’adore !
Même les enfants ils adorent.

image demi largeur
image pleine largeur

INTERVIEW

logo

Mathieu DOKHAN

Chargé de Mission Animation pour l’association « PikPik Environnement » intervenu lors de nos Ateliers Bien Habiter.


En quoi consiste l’Atelier « Eco l’eau » animé sur nos 13 ateliers Bien Habiter cet été ?

Tout simplement, l’objectif de cet atelier c’est de sensibiliser les participants à la préservation de l’eau : le but est de diffuser des écogestes simples, qui permettent de limiter le gaspillage et la pollution de l’eau au quotidien. Cela se matérialise par différents ateliers, comme par exemple la démonstration d’objets qui permettent de faire des économies d’eau à la maison comme : un mousseur, un débitmètre, ballon dans le réservoir des toilettes…

En partenariat avec VEOLIA Eau Solidaire, (mise à disposition d’un « éco-studio ») nous avons pu mettre en situation à travers un jeu ludique, les bonnes ou mauvaises actions concernant la préservation de l’eau et ainsi ouvrir la discussion. C’est là que nous avons eu l’occasion de répondre aux questions, apporter nos connaissances et informer en donnant des chiffres concrets. Il s’agit d’échanger sur la préservation de l’eau pour l’environnement mais aussi concernant la réduction des factures.

Comment les locataires ont accueilli ces nouvelles animations ?

Ces ateliers ludiques et pédagogiques sont pour tous types de public, grands et petits. En moyenne, on a pu compter une trentaine de participants. De manière générale, tout le monde a passé un bon moment, on a eu de bons échanges avec les participants et j’ai remarqué une certaine bienveillance. Le fait que ces ateliers fassent partie d’une journée d’animation a accentué le côté attractif. Le sujet a intéressé les participants, les gens étaient ravis de connaitre des nouvelles astuces pour réduire leur consommation d’eau à la maison.