NOTRE ENGAGEMENT

Le LAB’2021 s’est tenu le 18 novembre dernier, au Centre des Congrès de Metz Technopôle et a réuni plus de 420 participants partenaires institutionnels ou associatifs ainsi que des collaborateurs et collaboratrices d’AMLI, de PRÉSENCE HABITAT et de BATIGERE.

L’ambition du LAB’ Trait Social d’être un moment de prise de hauteur sur nos enjeux communs d’actualité et d’évaluation de nos perspectives d’actions collectives a eu une résonance particulière pour cette édition 2021. La crise sanitaire et les confinements ont eu des impacts tangibles, économiques, sociaux et humains sur les plus vulnérables. Après le LAB’2019, réunir autour des équipes d’AMLI et PRÉSENCE HABITAT, porteuses de l’engagement Trait Social de BATIGERE, nos partenaires de l’État, des collectivités locales, des associations du champ du social, de la santé, de l’aide à domicile et du caritatif a permis de prendre ensemble la mesure de la situation préoccupante que de nombreux ménages fragiles subissent et de faire consensus autour de la nécessité d’agir collectivement. Ce Lab’2021 a été également l’occasion de faire le bilan des évolutions en termes de politiques publiques mises en œuvre en faveur des plus fragiles.

image demi largeur

Plusieurs experts de notre environnement institutionnel, associatif ou du logement social ont débattu autour des trois thématiques prioritaires du cycle de réflexion du Trait Social : la prise en charge des vulnérabilités, le lien emploilogement et la mesure de la performance sociale. Parmi ces intervenants, figuraient notamment Sylvain Mathieu, Délégué Interministériel à l’Hébergement et l’Accès au Logement ou encore Anoutchka Chabeau, Commissaire chargée de la lutte contre la pauvreté du Grand Est, Nicolas Duvoux, président du Comité scientifique du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion (CNLE) et professeur de sociologie à l’Université Paris 8.

FOCUS SUR LES CHIFFRES CLÉS 2021

  • Au 31 décembre 2021, les professionnels du Trait Social ont accompagné près de 13 780 personnes dans le cadre de leurs missions.
  • Concernant l’Ingénierie Sociale Urbaine : 3 510 ménages ont été accompagnés, dont 320 dans le cadre de relogement et 300 dans le cadre des réhabilitations. Suite au confinement, les clauses d’insertion par l’activité économique, ainsi que les ateliers jeunes et passerelles, ont repris progressivement en faveur de 500 bénéficiaires.
  • Concernant l’Action Sociale, 4 920 ménages ont été accompagnés sur l’année dont 1120 dans le cadre de l’accès dans le logement et 3800 dans le cadre du maintien.

 

  • Concernant l’Hébergement, 5 350 personnes ont été accueillies dans l’ensemble des dispositifs en 2021. Plus de 150 places supplémentaires ont été créées par rapport à l’année passée.