L’impact de la crise sanitaire s’est encore fait ressentir en début d’année 2021 sur l’ensemble des structures d’Administration de Biens.
Néanmoins, l’expérience engrangée au cœur de la crise, ainsi que le déploiement d’outils à destination des clients, ont permis un redémarrage rapide et un retour à la normale en cours d’année.
Dès lors, pour l’ensemble des sociétés, les conséquences sur le chiffre d’affaires ont été contenues voire très faibles.

S’agissant de QUADRAL Immobilier, ce sont uniquement les activités liées à la transaction qui affichent un retard en raison d’un marché tendu où les prises de mandats sont rendues difficiles.
Les métiers de base que sont le syndic de copropriété et la gérance ont une fois de plus affiché toute leur résilience et sont à l’objectif malgré des pertes de lots en copropriété.

Pour La Maison du Syndic, l’année 2021 a de manière très claire acté un accroissement de ses activités de syndic et donc de son chiffre d’affaires. Il est désormais établi que le modèle plaît et a trouvé son public dans un secteur où les exigences en termes de services sont fortes et les marges contraintes.
Afin de servir ce développement soutenu et de dégager du temps commercial aux gestionnaires, la numérisation de l’activité a été initiée avec l’adoption de plusieurs applicatifs métiers parmi lesquels Inch.

Enfin en ce qui concerne la société Régie Lescuyer et Associés, société acquise par E.P.I. en décembre 2020 afin de compléter le pôle Administration de Biens du groupe, celle-ci a connu une intégration conforme aux ambitions initiales.
En effet, il est à noter d’une part que l’équipe est restée en place, manifestant ainsi une confiance au projet d’entreprise qui leur a été présenté et, d’autre part, la Régie Lescuyer a continué à gagner des parts de marché se classant parmi les régies lyonnaises les plus appréciées.